Chaudières mixtes: gaz-solaire, bois-solaire, électrique-solaire, bois-gaz

Chaudières mixtes

Si vous n’arrivez pas à vous décider entre deux types de combustibles pour votre chaudière, ou si vous voulez possédez un appareil d’appoint en plus du principal, sans avoir besoin d’intervenir, il existe une solution intermédiaire, la chaudière mixte. Non seulement elle vous permet de régler ce dilemme, mais en plus elle présente de nombreux avantages par rapport aux chaudières n’utilisant qu’un seul carburant.


Les avantages


Chaudières mixtes


  • Les chaudières mixtes se composent de deux chaudières fonctionnant séparément bien qu’elles puissent être intégrées dans un même appareil, donc si l’une tombe en panne, vous pouvez toujours utiliser l’autre.

  • Les prix des carburants peuvent évoluer différemment, et si l’un des combustibles devient trop coûteux, il vous reste la possibilité de ne faire fonctionner que la deuxième chaudière afin de maitriser vos dépenses d’énergie.

  • Ces chaudières offrent une grande souplesse d’utilisation, en vous permettant de basculer de l’une à l’autre rapidement, de manière manuelle ou automatique, selon vos besoins.
    Par exemple, si vous investissez dans une chaudière bois+gaz, le bois peut servir quand vous êtes disponible pour recharger régulièrement le réservoir, et le gaz prendra le relais si vous devez vous absenter mais souhaitez maintenir une température constante dans votre habitation.


Etudions de plus près certains modèles de chaudières mixtes :


Type de chaudièreGaz-SolaireBois-SolaireÉlectrique-SolaireBois-Gaz
Prix installation (pose comprise) 8 000
  • 15 000 euros
  • 12 000
  • 20 000 euros
  • 8 000
  • 16 000 euros
  • 7 000
  • 15 000 euros
  • Entretien Annuel obligatoireAnnuel obligatoire+ nettoyage des cendresNettoyage tous les 5 ans environAnnuel obligatoire+ nettoyage des cendres
    Impact environnemental Une énergie fossile/ une renouvelableDeux énergies renouvelablesEnergie nucléaire/ énergie renouvelableUne énergie fossile/ une renouvelable
    Recommandé surtout si… l’alimentation en gaz est facile (réseau ou cuve)
    ensoleillement
    vous habitez en zone rurale/ près de forêts exploitéesvous n’avez pas de possibilité de stocker du combustible
    ensoleillement
    vous devez compléter une chaudière plus ancienne


    Les limites des panneaux solaires

    Dans les configurations avec énergie solaire, cette dernière est le plus souvent utilisée pour fournir l’eau chaude sanitaire, tandis que l’autre énergie sert pour le chauffage. La partie solaire ne saurait en effet être suffisante pour assurer le chauffage de la maison à elle seule, donc ne peut être envisagée comme relais, mais uniquement comme appoint pour l’eau chaude.


    Il faut donc faire des calculs précis afin d’estimer la rentabilité de l’installation solaire, les gains réels effectués et surtout la durée nécessaire à l’amortissement. L’autre partie de la chaudière, elle, est assez rapidement rentabilisée, surtout si vous choisissez un modèle à condensation.


    Dans ce cas, vous bénéficiez aussi d’un crédit d’impôt dans le cadre du développement durable, qui se cumule parfois à des aides régionales, à condition de faire appel à un professionnel pour l’ensemble de l’installation.




    Demandez vos devis Chaudière gratuits en 1 minute !