Le chauffe-eau thermodynamique

Chauffe-eau thermodynamique

Dernière génération en matière de production d’eau chaude sanitaire à partir d’électricité, le chauffe-eau thermodynamique séduit par son aspect écologique et économique. Écologique, sans doute, économique, uniquement à moyen ou long terme, car cet appareil est très coûteux à l’achat, et n’est donc amorti qu’au bout d’un certain temps, pour ne pas dire un temps certain.



Thermodynamique, mode d’emploi

La notion de thermodynamique s’applique en réalité à tous les appareils destinés à produire de la chaleur, qu’elle soit ensuite dirigée vers des émetteurs ou qu’elle serve à chauffer de l’eau.


Les chauffe-eau qualifiés ainsi le sont parce que non seulement ils produisent de l’eau chaude, mais ils utilisent comme énergie la chaleur présente dans l’air ambiant.


Le fonctionnement du chauffe-eau thermodynamique



Conçu sur le principe de la pompe à chaleur, le chauffe-eau thermodynamique fait donc intervenir plusieurs acteurs :


    • Un ventilateur qui aspire l’air ambiant (grâce à une alimentation électrique).

    • L’air est dirigé vers un évaporateur, qui le refroidit, en le “séparant” de la chaleur qu’il contient.

    • Celle-ci se transmet à un liquide caloporteur, comprimé – donc élevé à une température supérieure – au moyen d’un compresseur.

  • Puis il transmet sa chaleur à l’eau du ballon-réservoir, et retrouve sa forme liquide dans un condensateur, puis repart pour un nouveau cycle.


Pourquoi choisir ce type d’appareil ?

Pour des raisons écologiques avant tout, car l’air ambiant est une ressource renouvelable par définition, ne pollue pas et le chauffe-eau ne consomme que peu d’électricité.


Pour des raisons économiques ensuite, car consommant moins d’électricité et fonctionnant de manière quasi autonome, votre chauffe-eau vous permet de réduire significativement votre facture d’électricité liée à l’eau chaude, un des principaux postes de dépenses des foyers.


Par ailleurs, des crédits d’impôts et aides régionales sont prévus pour les particuliers qui équipent leur logement de chauffe-eau thermodynamique (26 % du coût de l’appareil, hors main d’œuvre, si livré et posé par un professionnel, sur présentation de la facture).



Les conditions à remplir


    • Disposer d’une pièce d’environ 20 m3 minimum, pour une bonne circulation de l’air.

    • La pièce ne doit pas pour autant être surchauffée, mais plutôt bien aérée, et la température extérieure doit être comprise entre 7-8 et 35°C.

  • Etre en mesure d’attendre pour un retour sur investissement à plus long terme que la majorité des équipements équivalents.


Ce qu’on leur reproche à l’heure actuelle

Les chauffe-eau thermodynamiques, outre leur prix très élevé (3 000 euros en moyenne), affichent des rendements réels inférieurs à ceux prévus par les fabricants, surtout en cas de froid, obligeant ainsi les utilisateurs à faire fonctionner la résistance électrique qui sert de relais en cas d’insuffisance de la pompe à chaleur. Les températures ne peuvent souvent être assez élevées, et il est impératif de prévoir un dispositif d’appoint.




Demandez vos devis Chaudière gratuits en 1 minute !