Vérification de chauffage

Vérification de chauffage

Un entretien annuel de votre chaudière est recommandé, voire obligatoire dans le cas des chauffages à combustion. Et parmi les étapes de cette visite de contrôle, la principale est la vérification de tous les composants de votre installation, et de leur bon état de fonctionnement.



 

En quoi consiste cette vérification ?



Reportage sur la vérification et la maintenance du chauffage



Les nouvelles normes établies par le Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie ont dressé une liste non exhaustive des étapes obligatoires :


    • Pour les chaudières à gaz, c’est l’article 3.1 de la norme NF X50-010 qui fixe le minimum de l’intervention : outre le nettoyage complet de l’appareil (brûleur, corps de chauffe, veilleuse et extracteur), le technicien doit l’examiner sous toutes ses coutures, vérifier le circulateur, le régulateur, les dispositifs de sécurité, le conduit, le débit de gaz, mesurer la température des fumées, la teneur en dioxyde de carbone (CO2) et oxygène (O2), puis de celle en monoxyde de carbone (CO), qui est un gaz très toxique et dangereux pour la santé.

    • Pour les chaudières au fioul, c’est l’article 3.1 de la norme NF X50-011 : nettoyage du brûleur, du corps de chauffe et du filtre, puis vérification des dispositifs de sécurité du brûleur et de la chaudière, du circulateur, du conduit et de la teneur en CO si le circuit de combustion n’est pas étanche

    • Pour les chaudières à bois (sous toutes ses formes) ou biomasse, c’est l’annexe au décret n°2009-649 du 9 juin 2009 : nettoyage du corps de chauffe, retrait des cendres, puis vérification des joints, de la sécurité, du conduit, de l’alimentation automatique (si votre chaudière est en équipée), mesure de la température des fumées, et des teneurs en CO2, O2 (pour les chaudières automatiques) et CO.

  • Pour les chaudières mixtes, la vérification concernera chacune des parties selon le carburant utilisé


Votre appareil va donc passer un check-up très complet, qui vous renseignera sur son état de santé et son aptitude au service…ou non.



Et pour une première mise en service ?

Si vous avez choisi de gérer l’installation de votre chaudière sans passer par un professionnel, sachez qu’il est cependant obligatoire de faire venir un technicien agréé pour effectuer la mise en service de l’appareil afin de bénéficier de la garantie constructeur. En effet, le technicien vérifiera plusieurs points essentiels, qui détermineront si le tout a été réalisé correctement, et si vous pouvez donc faire fonctionner votre chaudière en toute sécurité.


Il doit donc s’assurer que les raccords et les installations respectent bien les normes en vigueur et les recommandations du fabricant. Le technicien doit également effectuer un test de fonctionnement, puis vous donner des conseils sur l’entretien et l’utilisation au quotidien de votre appareil.




Demandez vos devis Chaudière gratuits en 1 minute !