Chauffe-eau thermodynamique raccordé sur chaudière

Chauffe-eau thermodynamique raccordé sur chaudière

Parmi les différents systèmes de production d’eau chaude sanitaire existant, le chauffe-eau thermodynamique fait partie des plus modernes, dans la catégorie des appareils électriques. Dans certains cas, plutôt que de n’avoir qu’une chaudière couvrant l’ensemble des besoins de l’habitation, il peut être intéressant de le raccorder à une chaudière à gaz ou au fioul.



 

Les atouts


    • Les nouvelles normes énergétiques en vigueur depuis 2012 imposent l’utilisation d’au moins une énergie renouvelable dans les maisons individuelles. Une chaudière fonctionnant aux énergies fossiles, même la plus écologique, doit donc être couplée avec un appareil plus respectueux de l’environnement. Certes, les ballons thermodynamiques utilisent de l’électricité, mais leur source principale d’énergie est l’air ambiant (non-polluant et toujours disponible).

    • Durant l’été, vous n’avez a priori pas besoin de chauffage : avoir une chaudière pour l’eau chaude et le chauffage peut donc s’avérer coûteux. Un ballon en plus de la chaudière peut assurer à lui seul la production d’eau chaude sanitaire, sans que vous ayez besoin d’allumer la chaudière.

  • Pendant l’hiver, si le ballon ne suffit plus pour vous fournir en ECS, la chaudière pourrait prendre le relais, plutôt que de faire fonctionner le circuit électrique du ballon.


La chaudière et le chauffe-eau thermodynamique



Pour quelle configuration ?

Cette solution est particulièrement intéressante si votre logement était déjà équipé d’un ballon à ECS électrique et que vous souhaitiez le changer et que vous cherchez un système plus écologique en remplacement.


Si votre chaudière à gaz ou à fioul est à condensation, et qu’elle vous fournit eau chaude et chauffage de manière satisfaisante, et si en plus votre habitation est bien isolée, elle pourra tout de même bénéficier du label BBC (Bâtiment basse consommation).



Les limites

Le choix le plus économique dans le cas d’une rénovation serait plutôt d’améliorer l’isolation du logement et de passer d’une chaudière classique à une chaudière à condensation. En effet, les chauffe-eau thermodynamiques sont assez chers à l’achat, et ne sont pas assez performants lorsqu’il fait froid, malgré les indications contraires des fabricants.


Par ailleurs, étant donné la surface minimale nécessaire pour un bon fonctionnement de ce type de ballon, on ne saurait vous recommander d’opter pour cette solution en habitat collectif à moins de disposer d’une buanderie vraiment bien aérée et assez vaste, ce qui reste tout de même peu répandu, notamment dans les grandes villes.



Les tarifs

En terme de budget, il faut prévoir environ 3500 euros (pose comprise) pour le chauffe-eau seul, auxquels s’ajoute le prix de la chaudière si vous devez en acheter une.

Cet appareil est éligible au crédit d’impôt, à hauteur de 36 % si le chauffe-eau et la main d’œuvre sont fournis par un professionnel (avec possibilité de bénéficier de la TVA à 7 % sur les frais de pose).




Demandez vos devis Chaudière gratuits en 1 minute !