Chaudières thermodynamiques

Chaudières thermodynamiques

 

Pour fournir toute votre habitation en eau chaude sanitaire, la chaudière thermodynamique présente bien des avantages. Elle permet de chauffer l’eau en utilisant les calories présentes dans l’air, sur le même principe que la pompe à chaleur.

 

Comment ça marche ?

La pompe à chaleur, branchée sur le secteur, compresse le liquide caloporteur (il s’agit le plus souvent d’une eau déminéralisée qui transporte la chaleur) qui a au préalable récupéré les calories contenues dans l’air ambiant, et ce, quelle que soit la température de la pièce entre 8°C et 35°C.

 

Cette compression fait encore augmenter la température du liquide, qui circule ensuite dans des tuyaux reliés au ballon d’eau. L’eau est ainsi chauffée selon les réglages prévus.

 

Le liquide est ensuite refroidi et de nouveau prêt à l’emploi.

 

Ce système utilise certes de l’électricité, mais il produit plus d’énergie qu’il n’en consomme, c’est d’ailleurs ce rapport qui permet d’établir son COP (Coefficient de performance): un appareil qui consomme 1 kWh (kilowatt/heure) et restitue 4 kWh a donc un COP théorique de 4.

 

 

Le principe du chauffe-eau thermodynamique

 

Quelques conditions préalables

Placée près d’appareils électroménagers allumés en continu ou régulièrement (réfrigérateur, lave-linge), la chaudière thermodynamique bénéficie des calories supplémentaires dégagées à proximité, ce qui facilite davantage son fonctionnement et son rendement.

 

Elle refroidit et diminue l’humidité de l’air ambiant et ne doit donc surtout pas être installée dans une pièce chauffée, au risque d’avoir l’impression de ne pas obtenir la chaleur désirée (et donc de chauffer toujours plus). Par contre, en été, ce principe est particulièrement intéressant, puisqu’il est possible de récupérer l’air frais lorsque vous en avez le plus besoin !

 

Les limites

Cependant, les avis d’utilisateurs ne sont pas tous enthousiastes :

    • La puissance réelle restituée serait de 2 et non 4. Cela permet tout de même de faire des économies par rapport à une chaudière électrique classique et de diviser la facture par deux.

 

    • La consommation électrique peut s’envoler dès que la température ambiante est inférieure à 8°C, car la pompe à chaleur ne suffit pas, un système électrique assure la relève. De même si l’on souhaite une température supérieure à 35°C.

 

    • Il faut prévoir une pièce d’au moins 6 m2, faute de quoi un système d’évacuation sera obligatoire.

 

  • De nombreuses marques font fabriquer à l’étranger (notamment en Chine) : soyez vigilants car la qualité est alors nettement inférieure.

 

Les tarifs

Le coût varie de 2500 à 3500 euros pour un ballon de 300 litres, pose comprise, avec possibilité de bénéficier d’un crédit d’impôt de 26 % sur l’achat de l’appareil (36 % dans le cadre d’un bouquet de travaux) et de la TVA à 7 % sur les frais de pose si l’ensemble est pris en charge par un professionnel.

 

 

Devis installation de chaudière

Cliquez sur le projet de votre choix et déposez votre devis installation de chaudière
en 2 minutes :