Chaudières à condensation

Chaudières à condensation

Si votre vieille chaudière arrive en fin de vie après des années de bons et loyaux services, ou si vous souhaitez équiper votre nouvelle habitation d’un appareil de chauffage performant, quel que soit l’usage auquel vous le destinez, un modèle à condensation est une option particulièrement intéressante. En effet, cette nouvelle génération est nettement plus économique et plus écologique que les modèles classiques, dits à haut rendement.

 

Fonctionnement des chaudières à condensation

Pour simplifier, on peut dire que ces derniers produisent de la chaleur en brûlant du combustible (bois, gaz, fioul), ce qui chauffe l’eau des tuyaux qui y sont raccordés, et permet de fournir de l’eau chaude, du chauffage, ou les deux.


Les chaudières à condensation intègrent un système qui permet d’utiliser la vapeur dégagée de la combustion du carburant pour chauffer l’eau en provenance des radiateurs (dans les autres types de chaudières, cette vapeur est directement éliminée). Ayant refroidi, la vapeur se transforme ensuite en eau, puis est évacuée. Grâce à ce procédé, la chaudière utilise moins d’énergie extérieure et rejette moins de déchets.


Cette économie d’énergie est renforcée par le fait que les nouvelles chaudières produisent plus de chaleur en utilisant moins d’énergie et sont donc, à ce titre, doublement rentables.



Le principe de la chaudière à gaz à condensation



Quel modèle choisir ?

Selon le type de votre logement (collectif ou individuel) et l’accès aux réseaux publics d’énergie, vous aurez le choix entre les chaudières au gaz de ville, au GPL, à bois, à granules ou au fioul.


Avant de vous décider pour un modèle, il vous faut donc estimer :


    • Votre consommation moyenne annuelle, qui variera en fonction de la superficie concernée, de l’usage simple ou mixte de la chaudière (chauffage et/ou eau chaude sanitaire) et de la qualité de l’isolation de votre habitation.

  • Le prix global de l’achat d’une chaudière et des frais de fonctionnements (combustible, abonnement éventuel, entretien).

Attention : acheter une chaudière est un investissement à long terme, il est important de calculer la durée nécessaire avant d’obtenir un retour sur investissement.



Et en terme de prix ?

Les prix des chaudières à condensation sont compris entre 3000 et 10 000 euros, les moins chères étant celles au gaz, les plus chères celles au bois/à granulés (à puissance égale). Cette fourchette ne tient pas compte des frais de pose ni des aides de l’Etat.


Les frais annuels, quant à eux, se situent entre 900 (modèle à bois) et plus de 2000 (modèle au GPL) euros par an, hors achat de cuve de stockage (pour le GPL et le fioul).



Bon à savoir : les chaudières à condensation font partie des appareils de chauffage éligibles au crédit d’impôt sur le revenu, une raison économique de plus de choisir ce système !

 

Devis installation de chaudière

Cliquez sur le projet de votre choix et déposez votre devis installation de chaudière
en 2 minutes :