Chaudières à induction

Chaudières à induction

Savez-vous ce qu’est l’induction ? Il s’agit d’un mode de production de chaleur assez répandu dans le domaine des tables de cuisson électriques, et qui remplace peu à peu les plaques électriques traditionnelles. On la retrouve également dans le secteur industriel. Depuis quelques années, elle s’est étendue aux appareils de chauffage domestiques. Encore peu connues du grand public, du fait de leur arrivée récente sur le marché et du faible recul disponible quant à leur efficacité, les chaudières à induction présentent des caractéristiques intéressantes, qui restent à l’heure actuelle contredites par des observations in situ.

 
Chaudières à induction

Fonctionnement et atouts

L’originalité des chaudières à induction repose essentiellement sur la façon dont la chaleur est produite. Les chaudières électriques utilisent généralement une résistance, qui est chauffée et transmet sa chaleur à l’eau des circuits externes.


Dans le cas de l’induction, l’électricité consommée alimente un champ électromagnétique, qui se crée entre un aimant et du métal. Un courant électrique induit (d’où le nom d’induction) traverse alors ce métal, produisant de la chaleur. Cette dernière est conduite dans un échangeur à plaques, qui va ainsi chauffer l’eau qui le traverse.


L’appareil peut être relié aux émetteurs de chaleur, tels les radiateurs, un plancher chauffant ou encore un ballon d’eau chaude sanitaire, sans avoir besoin de les changer, ce qui est intéressant et économique si on ne veut remplacer que la chaudière.


De plus, l’utilisation de l’induction et l’absence de contact entre la source de chaleur et le corps à chauffer permet une meilleure performance de l’ensemble, et une rapidité de chauffe accrue. Il est également facile et rapide d’obtenir des variations dans la température voulue.



Les limites

Cependant, si votre système de chaufferie précédent était utilisé à la fois pour l’eau chaude et le chauffage de l’habitation, il vous faudra alors investir dans un ballon thermodynamique ou électrique à part pour vous fournir en eau chaude, car la chaudière à induction ne vous fournira pas en eau chaude à elle seule.


Cela s’ajouterait alors au coût particulièrement élevé de la chaudière qui se situe tout de même entre 8 000 et 15 000 euros, et n’est pas éligible au crédit d’impôt.


Ce coût pour certains, n’est pas justifié, en regard des économies d’énergie qui s’avèrent trop faibles pour vraiment amortir le prix d’achat (les économies de 45 % mises en avant par des constructeurs sont assez peu réalistes, selon toute vraisemblance). Enfin, les performances annoncées sont souvent floues, et sans éléments concrets pour les illustrer.


Ces appareils ont peut-être simplement besoin d’encore un peu de temps avant de révéler tout leur potentiel. Et d’ici là, mieux veut sans doute en rester à des systèmes qui ont fait leurs preuves.

Devis installation de chaudière

Cliquez sur le projet de votre choix et déposez votre devis installation de chaudière
en 2 minutes :