Chaudières à basse température

Chaudières à basse température

Les chaudières à basse température (également appelées à basse consommation), ont un fonctionnement bien particulier : elles adaptent leur puissance à la température extérieure. Ainsi, à l’exception des périodes de grand froid, elles ne consomment que peu d’énergie, et sont efficaces sans avoir besoin d’atteindre de hautes températures internes, ce qui explique leur appellation de “basse température” ou “basse consommation”.

 

Principe de la basse température

Les modèles de chaudière basse température les plus anciens chauffaient l’eau à 90°C avant de la faire circuler vers les radiateurs, tandis que celles-ci chauffent l’eau à 60°C. On observe donc une baisse certaine de la quantité d’énergie nécessaire.


D’un rendement élevé (entre 90 et 95 %), ces chaudières sont nettement plus économiques que les versions classiques, grandes consommatrices d’énergie et au rendement sensiblement plus faible.


Leur principe de fonctionnement, lui, reste classique : un combustible (gaz ou fioul) est brûlé dans la chaudière, dégageant de la chaleur, qui chauffe ensuite l’eau présente dans le circuit de chauffage de l’habitation (radiateurs, par exemple).


Idéalement, il est conseillé de raccorder ce type de chaudière à des radiateurs ou planchers chauffants fonctionnant sur le même principe : c’est dans ce type de configuration que les chaudières à basse température fournissent le meilleur rendement, car l’adéquation entre la source de chaleur et le moyen de diffusion limite davantage les déperditions d’énergie.


Par conséquent, c’est un système idéal si vous faites construire, mais pas forcément si vous disposez déjà d’appareils de chauffage : il vous faudrait alors tout remplacer pour vous équiper d’appareils mieux adaptés à votre nouvelle chaudière, et les frais seraient conséquents.



Chaudières à basse température


Les avantages

Si vous hésitez encore, voici quelques points qui pourront vous aider à choisir :


    • Ces chaudières permettent de bénéficier d’un confort thermique appréciable, grâce à la modulabilité des réglages. Vous pouvez régler la chaudière sur des températures plus faibles lorsque vous vous absentez, afin d’une part de ne pas gaspiller d’énergie tout en gardant une température acceptable dans l’habitation.

    • Les émissions de composants polluants sont réduites de manière significative, et la bonne isolation de ces chaudières vous garantit une utilisation inodore.

  • Enfin, l’espace ainsi chauffé s’emplit rapidement d’une chaleur agréable, qui perdure même après extinction des radiateurs.


Les tarifs

Attention : les chaudières basse consommation ne sont plus éligibles au crédit d’impôt depuis 2009, car elles sont devancées par une nouvelle génération de chaudières. La totalité des frais reposera donc sur votre budget, bien que l’on trouve encore des informations contraires.



Comme pour tous les autres modèles, le prix des chaudières à basse température variera selon la puissance et le rendements choisis, et les frais de pose sont comptabilisés à part. On peut estimer l’ensemble des frais à une fourchette comprise entre 4000 et 8000 euros.




Demandez vos devis Chaudière gratuits en 1 minute !